Comment vérifier si quelque chose a été écrit par un chatbot ?

Les robots s'emparent du monde ! Il s'agit d'une déclaration qui, dans le passé, était considérée comme une mauvaise chose - mais aujourd'hui, ce n'est peut-être pas si mauvais que ça.

Il y a eu quelques discours entourant la façon dont les robots, en particulier l'intelligence artificielle, ont changé notre vie quotidienne et diverses industries.

Qu'il s'agisse de simplifier la façon dont nous accomplissons nos corvées ou d'automatiser les tâches de routine au bureau, l'IA s'est définitivement segmentée en tant que précurseur de l'innovation.

L'une des plus grandes contributions de l'IA est création de contenu. Les chatbots sont construits avec des modèles de traitement du langage naturel (NLP) pour répondre aux requêtes et simuler des réponses semblables à celles des humains.

Bien que les chatbots puissent t'aider à répondre à des requêtes banales, tu devrais peut-être vérifier le contenu écrit par le chatbot pour t'assurer que ce que tu lis est crédible et authentique pour l'usage auquel il est destiné, comme la recherche académique ou le journalisme.

Nous avons tout prévu pour toi. Voici les meilleures façons de savoir comment vérifier si quelque chose a été écrit par un chatbot.

La solution rapide : Utiliser des détecteurs d'IA pour identifier les contenus rédigés par les chatbots.

On s'attend à ce que l'IA crée près de 100 millions d'emploisLes travailleurs en herbe peuvent ainsi explorer de nouveaux domaines tout en se facilitant la tâche.

Les outils de création de contenu alimentés par l'IA, par exemple, peuvent produire du texte généré par l'IA pour rendre le processus plus rapide.

Mais cela s'accompagne d'une préoccupation concernant l'authenticité. Où cela s'applique-t-il ?

Pense à la présentation d'un travail de recherche en classe. Un élève en présente un et l'enseignant remarque que le texte ne semble pas correspondre à la réalité.

Pour vérifier, le enseignant pourrait utiliser un détecteur d'IA de confiance comme IA indétectable pour faire une analyse rapide et efficace du travail de l'élève.

Page d'accueil du détecteur et humanisateur undetectable ai

Grâce au détecteur d'IA, l'enseignant peut prendre une décision éclairée concernant l'authenticité des papiers que ses élèves soumettent et prendre les mesures qui s'imposent le cas échéant.

Les détecteurs d'IA analysent les modèles linguistiques et structurels qui ne peuvent être générés que par l'IA.

Le contenu rédigé par le chatbot présente des caractéristiques spécifiques qui le font ressortir au détecteur, qui examine le contenu de façon plus détaillée que ce que l'œil nu peut voir pour en vérifier l'exactitude.

Les créateurs de contenu peuvent également utiliser des détecteurs d'IA pour vérifier l'originalité de leur travail et tracer toute instance possible de... plagiat involontaire.

Ainsi, bien que l'IA soit définitivement précieuse pour générer des idées et de l'inspiration pour l'écriture, il est important de s'assurer que l'utilisation de l'IA reste éthique et transparente.

Comme de plus en plus d'institutions autorisent maintenant le l'adoption de l'IATu peux aussi utiliser l'IA indétectable pour humaniser les idées que tu obtiens afin d'être sûr qu'elles correspondent à la qualité de l'écriture humaine.

C'est un mélange sain d'utilisation de l'IA pour faciliter le processus de création de contenu tout en vérifiant que le contenu reste original et qu'il est toujours uniquement fait par toi.

Autres indicateurs qui t'aident à identifier les contenus rédigés par des chatbots.

L'IA est devenue si performante qu'elle brouille parfois la frontière entre le contenu généré par les humains et celui généré par l'IA.

Plus de sept personnes sur dix admettent avoir été trompés par le contenu de l'IA sous une forme ou une autre. Au fur et à mesure que l'IA évolue et devient plus sophistiquée, des politiques plus claires et des directives éthiques devraient être établies pour son utilisation correcte.

sept personnes sur dix admettent avoir été trompées par l'IA

Si les détecteurs d'IA fonctionnent bien pour identifier les contenus rédigés par des chatbots, certaines caractéristiques spécifiques peuvent t'aider à identifier manuellement s'il s'agit d'IA ou non.

1. Langage non naturel

Le langage non naturel est l'un des plus grands signes révélateurs permettant de savoir si quelque chose a été écrit par une IA.

Ce que nous voulons dire par là, c'est que le texte est très robotique et généralement trop formel. Il manque également de fluidité.

Voici quelques signes majeurs d'un langage non naturel :

  • Utilisation excessive de mots complexes et de jargon technique lorsque ce n'est pas nécessaire.
  • Manque d'expressions décontractées et d'écriture créative.
  • Le texte n'arrive pas à maintenir un ton cohérent et semble rafistolé.

C'est le cas, par exemple, lorsqu'un élève décide de s'appuyer entièrement sur ChatGPT pour créer son essai d'admission à l'université.

Ils tapent une invite, copient, collent et appuient sur envoyer. Il est facile de détecter que leur travail est de l'IA, car le langage est excessivement sophistiqué.

Le niveau de compréhension est bien supérieur à celui d'un élève typique, ce qui fait facilement soupçonner un contenu généré par l'IA.

L'IA a tendance à avoir un langage peu naturel en raison des limites des modèles d'IA. Ces modèles se contentent de reproduire les modèles de discours humains et essaient de créer leur propre texte en fonction de ce qui leur est demandé.

2. Compréhension du contexte

Voici quelque chose de frustrant et de réaliste : Demande à un chatbot du service client de te parler d'un problème spécifique lié à son produit.

Au lieu de répondre directement à ta requête, le chatbot te répond avec quelques informations génériques comme les politiques de l'entreprise et les étapes d'utilisation du produit.

Tu ne pourras pas obtenir davantage du chatbot car c'est tout ce pour quoi il a été programmé. Déçu, tu as décidé de joindre l'assistance humaine, ce qui a allongé le temps d'attente.

Voilà à quoi ressemble un manque de compréhension contextuelle. La compréhension contextuelle, comme son nom l'indique, requiert la capacité d'interpréter les informations dans les circonstances pertinentes.

Les travaux écrits humains possèdent cela parce que nous faisons nos recherches sur un sujet lorsque nous écrivons quelque chose, en fournissant des informations spécifiques et pertinentes.

Le contenu de l'IA peut souvent sembler décousu et même parfois dénué de sens. Parce qu'elle se contente d'exploiter diverses ressources en surface, l'IA peine à créer des contenus capables d'interpréter avec précision les nuances du langage.

3. Limites des connaissances

Si l'IA est puissante, elle n'est pas pour autant un être omniscient. L'IA n'est pas à l'abri des contraintes, surtout lorsqu'il s'agit de connaissances plus complexes.

Mais comme l'IA est destinée à remplir ce qu'on lui demande de faire, elle remplira toujours des informations fausses, voire inexistantes. Et même lorsque l'IA peut fournir des données correctes, elles sont généralement obsolètes.

Voici les raisons courantes pour lesquelles l'IA a des limites en matière de connaissances :

  • Il y a un biais de données, ce qui signifie que l'IA ne peut fournir des informations plus détaillées que sur des perspectives bien représentées.
  • Bien que les modèles d'IA soient composés d'énormes ensembles de données, l'étendue de leurs connaissances n'est pas infinie et doit s'arrêter quelque part.
  • L'IA a généralement du mal à suivre les tendances et ne dispose pas des informations les plus récentes.

S'appuyer uniquement sur le contenu de l'IA peut être alarmant car cela peut... Répandre des informations erronées.

Par exemple, un article généré par l'IA sur les procédures médicales avancées a toutes les chances de comporter des inexactitudes, ce qui peut être préjudiciable à des fins de recherche.

4. Incohérences dans le style d'écriture

As-tu déjà lu un article en ligne dont l'introduction semblait très intéressante, mais dont les sections suivantes se sont évanouies et qui donnaient l'impression d'avoir été écrites par un auteur complètement différent ?

Cet article que tu as lu pourrait bien être généré par l'IA. Les contenus générés par l'IA sont tristement célèbres pour leur incohérence en matière de style d'écriture.

Il est vrai que les modèles d'IA sont excellents pour imiter le langage humain. Mais ils manquent cruellement de capacité à rester cohérents dans des styles d'écriture distincts.

Voici à quoi ressemblent généralement les incohérences dans le style d'écriture avec l'IA :

  • Le ton passe rapidement du formel à l'informel ou du professionnel à l'excessivement décontracté au sein d'un même contenu.
  • Les travaux rédigés par l'IA ne peuvent pas fournir un flux cohérent dans l'écriture, ils ont l'air plutôt décalés.
  • La lisibilité est difficile parce qu'il y a trop de perspectives (ou un manque de perspectives).

Il est important d'être conscient des incohérences pour être sûr que le contenu que tu lis est crédible ou non.

5. Modèles d'erreurs

L'erreur est humaine (et machine). Même les robots les plus intelligents que nous avons aujourd'hui font des erreurs.

Les modèles d'erreur sont un signal d'alarme courant pour les contenus générés par l'IA, car le modèle d'IA lui-même ne fonctionne pas toujours correctement ou comme prévu, et l'organisation ne fait pas de contrôle de qualité pour vérifier le texte et les informations fournis par l'outil.

En bref, l'IA a été utilisée pour automatiser le processus de génération de contenu, et même si ce n'est pas mauvais, cela peut mal tourner si on ne le vérifie pas.

Les erreurs peuvent aller des fautes de grammaire aux fautes d'orthographe, en passant par des affirmations contradictoires et même des idées qui n'ont pas beaucoup de sens logique.

Pourquoi cela se produit-il ? L'IA n'est qu'un logiciel avec des algorithmes complexes, ce qui ouvre les possibilités de bugs et de pépins.

La qualité des données utilisées pour former les modèles d'IA peut également influencer les performances de l'outil.

6. Vérification des faits ou des détails personnels

Une autre chose que l'IA ne fait pas bien, c'est de vérifier les informations qu'elle fournit. Les informations erronées fournies par l'IA sont une source d'inquiétude pour plus de 75% des consommateurs.

La désinformation par l'IA est une préoccupation pour plus de 75% des consommateurs.

L'incapacité de l'IA à vérifier des faits ou des détails personnels peut être dangereuse. La désinformation, en général, peut conduire à des malentendus et peut même affecter les individus et les organisations.

Voici quelques façons d'éviter d'être mal informé par l'IA :

  • Nous, les humains, sommes de grands recoupeurs, alors vérifie toujours les sources fournies dans le contenu que tu lis.
  • Exerce ton esprit critique et évite de tout croire au premier coup d'œil.
  • En particulier lorsqu'il s'agit de contenu à fort enjeu, assure-toi qu'il y a une surveillance humaine pour vérifier que le contenu est exact.
  • Prends le temps d'apprendre les subtilités de l'IA et de comprendre ses capacités et ses limites.

L'IA a du mal à connaître des données précises car elle ne se base que sur les informations qui lui sont données. Cela signifie que toute nouvelle information n'est pas du tout disponible.

L'IA ne fait pas non plus de recoupements entre plusieurs sources et n'a pas la capacité de valider l'authenticité des informations aussi bien que les humains.

Conclusion

Grâce à ces indicateurs, tu peux être plus confiant quant au contenu que tu lis.

L'IA ne va faire que s'améliorer, il est donc important de garder un œil attentif sur la façon de vérifier si quelque chose a été écrit par un chatbot, car les règles vont changer et nous devrons nous adapter.

Nous consommons tellement de contenu en ligne qu'il peut facilement sembler fatigant d'être aussi attentif à tout ce que nous voyons. Pour simplifier le processus, fais-toi accompagner par l'IA indétectable.

IA indétectable rend la détection de l'IA facile et efficace, et nous pouvons même améliorer la lisibilité du contenu que tu génères grâce à notre humaniseur d'IA.

Tu peux donc être à l'aise avec le contenu que tu produis toi-même. Deux outils sur une seule plateforme.

Alors que nous embrassons les avantages de la technologie de l'IA, donnons la priorité à son utilisation éthique et luttons contre la désinformation pour maintenir l'intégrité de la communication.

IA indétectable (TM)